2 Août

Quel est l’impact de la crise actuelle sur le marché immobilier à Agen ?

Vous avez un projet immobilier à Agen ? Vous vous interrogez ? Est-il toujours possible de vendre ou d’acheter un bien immobilier ? En effet, jusqu’à la mi-mars, les volumes de ventes étaient très dynamiques et en hausse pour la cinquième année consécutive. L’offre se raréfiait tandis que la demande restait importante et les prix avaient même légèrement accéléré à + 4 % sur 12 mois. Un léger repli du nombre de transactions était toutefois annoncé en 2020 sous l’effet des mesures de restriction de crédit depuis le 1er janvier et du manque d’offre de logements à vendre. Et puis la crise sanitaire est arrivée, bouleversant tout. Quel impact ont les crises sur le marché ?

Dans l’ensemble, depuis trente ans, aucune crise immobilière n’a fait baisser les prix des logements en France de plus de 7,1 %, et la plus importante baisse des volumes a été de 26,5 % sur deux ans. Dans les deux cas, il s’agissait de la crise de 2008. Sur une très longue période, depuis 1950, mêmes corrigés de l’inflation, les prix n’ont jamais baissé davantage sur une année qu’en 2009 (7,2 % en prenant en compte l’inflation). Sur plusieurs années, ils avaient baissé de 16,3 % (en prenant en compte l’inflation) entre 1980 et 1985, plus forte baisse de prix réels cumulée sur plusieurs années depuis 70 ans.

Baisse prévisible de l’activité en 2020…
Étant donné le caractère complètement inédit de la crise actuelle qui provient d’un facteur « exogène » au système économique, les conséquences économiques et le profil de la poursuite de la reprise d’activité dans les prochains mois sont difficiles à anticiper avec précision. L’impact sur le marché du logement va dépendre de l’évolution de l’épidémie qui perturbera encore probablement l’économie durant de nombreux mois.

La FNAIM estime toutefois que le nombre de transactions immobilières a chuté de 80 % pendant le confinement, soit 150 000 ventes de moins qu’en 2019 à la même période, et que le nombre de transactions en 2020 n’excédera pas 800 000, soit une baisse d’au moins 250 000 transactions par rapport à 2019 (-25 %).

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée