30 Oct

Soyez réactif si vous voulez acheter un bien immobilier à Agen !

Vous cherchez un bien immobilier à Agen ? Un conseil : préparez correctement votre projet et surtout soyez réactif ! Ou alors votre rêve pourrait bien vous passer sous le nez … La raison ? La baisse du niveau de la construction, qui s’est renforcée avec la dégradation des soutiens publics (PTZ, dispositif Pinel), contribue au déplacement d’une partie de la demande vers le marché de l’ancien. Résultat : la pression de la demande reste forte presque partout en France.

Cela signifie donc que les acheteurs motivés par les exceptionnelles conditions d’acquisition sont nombreux sur le marché et font aussi augmenter les prix ! En effet, depuis le début du printemps, les tensions sur les prix des maisons anciennes se renforcent ainsi au fil des mois. En septembre, les prix signés se sont ainsi accrus de 5,1 % sur un an, contre 3 % il y a un an à la même époque.

Dopée par l’amélioration des conditions de crédit (baisse des taux d’intérêt, allongement des durées) et surtout par la diminution des taux d’apport personnel exigés par les banques qui permet aux ménages à la recherche d’une résidence principale d’acheter pour le « prix d’un loyer », la pression de la demande se renforce en effet dans différentes régions.

Ainsi, dans les régions où l’accession à la propriété constitue la réponse principale à la demande de logements des ménages, le rebond des ventes de logements anciens qui s’est constaté en début d’année se poursuit. En Alsace, en Auvergne, en Bourgogne, en Champagne-Ardenne, en Franche-Comté, en Lorraine, dans le Nord-Pas de Calais, en Normandie, dans les Pays de la Loire et en Picardie l’activité continue à se développer (au cours des trois derniers mois) à un rythme annuel très soutenu, au moins égal à 20 %.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée