30 août

Faites le point sur la fiscalité locale avant d’acheter un bien immobilier dans le Lot-et-Garonne !

M

La fiscalité locale a été au cœur de la campagne présidentielle : Emmanuel Macron a ainsi proposé parmi ses mesures phares la suppression pour 80% des contribuables de la taxe d’habitation (payée par les locataires et les propriétaires). Meilleurtaux.com a décidé de mesurer l’impact de la fiscalité locale dans le financement d’un bien immobilier type (70 m²) à la fois en euros réels mensuels, en nombre de mensualités supplémentaires sur une année de remboursement et en équivalent de taux d’intérêt. « Un calcul très parlant puisque nous constatons en réalité que le taux d’emprunt assumé par les emprunteurs dans de nombreuses grandes villes est bien au-dessus des moyennes actuelles de 1,70% », explique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com.

Ainsi, alors que le taux moyen sur 20 ans se situe autour de 1,70% (hors assurance), le poids de la fiscalité locale à Montpellier et Marseille fait passer le taux d’emprunt pour les acheteurs montpelliérains et marseillais à respectivement 3,90% et 3,80%, à 3,50% à Toulouse, à 3,40% à Nantes, à 3,20% à Bordeaux, à 3,10% à Strasbourg, à 3,05% à Lille, à 3% à Nice, à 2,65% à Lyon, et seulement à 2% à Paris. « Le résultat est très net, la fiscalité locale double le taux du crédit dans 4 villes sur 10 étudiées et le fait grimper d’au moins 1 point dans 9 villes sur 10, à l’exception de Paris », ajoute Maël Bernier.

Mais ce n’est pas tout. Meilleurtaux.com a aussi calculé dans les 10 grandes métropoles françaises, la fiscalité locale représente 173 € de plus par mois ! En tête du classement des moins vernis, on trouve Montpellier avec 219 € de taxe par mois, puis Marseille où la fiscalité locale représente 199 €/mois. En clair, cela signifie qu’un Montpelliérain qui achète un bien immobilier de 70 m² va payer non pas 1 006 € par mois pour financer son bien, mais 1 225 € en réalité en incluant la fiscalité locale, soit plus de 200 € en plus.

C.V. / Bazikpress © Roman King

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée